Varennes Sur Morge - Puy-de-Dôme, Auvergne - Porte de la LIMAGNE

  • Varennes Sur Morge - Puy-de-Dôme, Auvergne
  • Varennes Sur Morge - Puy-de-Dôme, Auvergne
  • Varennes Sur Morge - Puy-de-Dôme, Auvergne
  • Varennes Sur Morge - Puy-de-Dôme, Auvergne
  • Varennes Sur Morge - Puy-de-Dôme, Auvergne
  • Varennes Sur Morge - Puy-de-Dôme, Auvergne
  • Varennes Sur Morge - Puy-de-Dôme, Auvergne
  • Varennes Sur Morge - Puy-de-Dôme, Auvergne
  • Varennes Sur Morge - Puy-de-Dôme, Auvergne
  • Varennes Sur Morge - Puy-de-Dôme, Auvergne
  • Varennes Sur Morge - Puy-de-Dôme, Auvergne
  • Varennes Sur Morge - Puy-de-Dôme, Auvergne

Accueil du site > La Commune > Présentation et Histoire de la Commune

Présentation et Histoire de la Commune

HistoireBanner 1

PRÉSENTATION DE LA COMMUNE

  • Situation  : Varennes sur Morge est un village au nord du Puy de Dôme (région Auvergne) situé sur les rives d’une rivière : la Morge. La ville de Varennes-sur-Morge appartient au canton d’Ennezat. Elle se situe à une altitude 325 mètres. Son code postal est 63720. Cette commune est traversée par un axe important (RD 211) qui relie Riom à Vichy. Ces dernières années, sa population a considérablement augmenté. Cette croissance est principalement due à la proximité de grandes villes comme Clermont, Vichy et Riom mais aussi à son cadre de vie calme et agréable.
  • Toponymie  : Varennes vient du pré-latin « Varenna » qui signifie : Terre délaissée de rivière, en friches.
  • Histoire de la commune : Varennes faisait partie de la seigneurie de Benistant qui comprenait également Clerlande. A début du XVIIe siècle, elle appartenait à Jean Lauberie, substitut au présidial de Riom. Sa fille l’apporta par son mariage à Amable SOUBRANY, conseiller au présidial de Riom en 1636. Leurs descendants la conserveront jusqu’en 1789. Le dernier des Soubrany fut député à la Convention. Il périra sur l’échafaud en Juin 1795, après les émeutes de prairial.
    La commune fut séparée de Clerlande en 1869.
    L’église est dédiée à Saint Martin. Jusqu’en 1789, le curé était nommé par le chapitre d’Ennezat. Elle possédait une communauté de prêtres filleuls (nés et baptisés dans la paroisse) et une confrérie. Elle aurait été construite en remplacement d’un édifice roman par le chapitre d’Ennezat, si l’on en croit la tradition. Elle comportait trois traverses et deux bas-côtés en berceau brisé. La troisième travée formant le chœur. Le chevet en hémicycle est couvert d’une voute nervurée. Des deux chapelles collatérales, celle du sud est à trois pans gothiques saillants avec baie d’axe trilobée. Le clocher octogonal sur massif carré a été reconstruit sur la troisième travée. Il contient une cloche fondue par Claude Seurot en 1758. Le portail sud trifolié est sous un arc gothique. Au fronton de la sacristie, on remarque une croix quadrilobée avec la Vierge et saint Jean. Comme mobilier, on peut signaler un aigle lutrin, en bois sculpté par A. Fourgerol en 1775. Ce lutrin est classé depuis le 19 Novembre 1908. L’église est classée à l’inventaire des Monuments Historiques depuis l’année 2003.
    Au XVIIIe siècle, marécageuse, la région de Varennes était considérée comme particulièrement malsaine ; en 1788, on ne comptait aucun vieillard parmi les habitants, sur une population évaluée à 300 habitants (dont 233 communiants) répartie en 55 feux. Il y avait alors sept maisons abandonnées. Les propriétaires étant morts sans héritier ou « ayant quitté la paroisse à cause des impositions », mais néanmoins selon le système fiscal du moment, elles continuaient d’être taxées et le montant de ces impôts était réparti entre les habitants.
  • Informations concernant la population varennoise dans l’histoire : (Exécuté de mémoire par Mr Jean RICHARD)
AltitudeSuperficePopulation 1872Population 1975Population 1982Population 2012
325 Metres 493 Hectares 491 Habitants 207 Habitants 261 Habitants xx Habitants
Agriculture19141976
Vignes 4,5 ha 2 ha
Noyer plus de 400 A peine 50
Métiers19141976
Charrons 3 1
Meuniers 3 1
Maréchaux 2 0
Epiciers 2 1
Boulanger 1 0
Soigneur de cochons 2 0
Scierie 1 0
Alambic 1 0
Instituteur 1 pour 18 Garçons 1 instituteur Mixte pour 15 Enfants
Institutrices 1 pour 20 Filles
Cultivateurs 71 avec 15 ouvriers Agricoles 17
Cheptel 19141976
Vaches 260 60
Chevaux 9 0
Moutons 250 0
Oies 300 10
Abeilles 100 Ruches 10 Ruches

PATRIMOINE RELIGIEUX

EGLISE SAINT MARTIN

Eglise Saint-Martin

  • L’Eglise Saint Martin de Varennes-sur-Morge est une église à la fois romane et gothique du XIe-XIIe siècle. Son chevet est couvert d’une voûte en cul-de-four d’époque romane. La nef et les bas-côtés sont voûtés en berceau brisé d’époque gothique. Le clocher a été reconstruit au XIXe siècle. A l’intérieur, on retrouve plusieurs campagnes de décors peints : dans le choeur et les chapelles, les peintures polychromes médiévales recouvertes d’un décor datent du XIXe siècle ; dans la nef et les bas-côtés sont présents de faux appareils des XVIIe et XVIIIe siècles, recouverts au XIXe siècle. L’Eglise est aujourd’hui la propriété de la commune. L’Eglise a été inscrite en totalité à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques par arrêté en date du 24 novembre 2003. Sont également protégés :
  • Un décor mural, plus exactement une peinture : inscription en date du 24 novembre 2003.
  • Un lutrin en bois taillé réalisé en 1775 par le sculpteur Fourgerel A. Triple pied posé sur un socle triangulaire surmonté en son milieu, entre les trois pieds, d’une flamme. L’aigle aux ailes éployées tourne la tête sur le côté. Propriété de la commune et classé au titre des objets Monuments Historiques en date du 19 novembre 1908.
  • Cloche en bronze : fondue par Claude Seurot en 1758. Propriété de la commune et classé au titre des objets Monuments Historiques en date du 30 avril 1917.
  • L’Eglise a subi une campagne de restauration intérieure (2008-2011) faisant ainsi ressortir les couleurs d’origine longtemps cachées par des couches de badigeons. Voûte de l'Eglise de Saint-Martin
  • Elle contient également de magnifiques vitraux du XIXe siècle des ateliers Mailhot et Gaudin de Clermont–Ferrand

Vitraux du XIXe siècle des ateliers Mailhot et Gaudin de Clermont–Ferrand Vitraux du XIXe siècle des ateliers Mailhot et Gaudin de Clermont–Ferrand Vitraux du XIXe siècle des ateliers Mailhot et Gaudin de Clermont–Ferrand

  • Vitraux des ateliers Mailhot :
    • Saint André : don de Mme marie Pinon veuve Drouilhat. 1891
    • Notre Dame du Sacré Cœur : don de Mme Anne Mignot veuve Drouilhat
    • Saint Louis : don de M. Jean Dixmier Borot, maire de Varennes. 1891
    • Saint Jean-Baptiste : don de M.Jaen-Baptiste Enreille Belin. 1890
    • Saint Joseph : don de Mlle Joséphine Belin Darennes. 1890
  • Vitraux des ateliers Gaudin :
    • Trois vitraux dans le chœur de l’Eglise, don de M. l’abbé Drouilhat. 1886.
    • Saint Loup (patron de Varennes-sur-Morge)
    • Saint Martin (patron de Varennes-sur-Morge)
    • Le Christ et l’agneau.
  • L’Eglise possède également des fresques intérieures remarquables et une piéta, statue en bois doré taillé datant du XVIIe siècle.

CROIX DE MISSION

Croix de Mission Croix de Mission

  • Signification de la croix de Mission : Après la tourmente révolutionnaire, il fallut, pour l’Église, restaurer la pratique religieuse. Très tôt, dans les diocèses, on recourut à des missionnaires, corps particulier de prêtres soigneusement choisis, dont la tâche était d’aller dans les paroisses, afin de prêcher à nouveau l’Évangile.
    "Une mission se compose de plusieurs éléments : les cérémonies qui attirent et séduisent, les gloses et sermons qui éclairent les consciences, enfin, les confessions..." Les missions se terminaient ordinairement par l’érection d’une croix.
  • Situation  : Place de l’Eglise
  • Datation  : 1865
  • Description de la croix : Pierre de Volvic sur un socle rectangulaire assez haut. Cette croix a subi un léger lifting suite à l’effritement de la colonne.

CROIX SAINT MARTIN

Croix SAINT MARTIN Croix SAINT MARTIN Croix SAINT MARTIN Croix SAINT MARTIN Croix SAINT MARTIN Croix SAINT MARTIN

  • Signification : Saint martin patron de la commune de Varennes-sur-Morge avec Saint Loup.
  • Situation  : Place de la Liberté
  • Datation  : 1730 (MDCCXXX)
  • Description de la croix : Pierre de volvic, base à quatre côtés où se trouvent les inscriptions des donateurs François Dauthun, l’année 1730, la destination de la croix, Saint Martin, ainsi qu’un autre inscription malheureusement effacée pour beaucoup. La croix présente ne son centre une double face : d’un côté le christ et de l’autre la Vierge à l’enfant.

Les CROIX du Cimetière

  • Sur le portail d’entrée- Croix Tréflée
  • Le soleil au croisement de l’arbre de la croix et des bras rappelle que le soleil s’est voilé à l’instant même de la mort de Jésus. Il évoque également le triomphe du Christ par sa résurrection.
  • Le serpent entourant une amphore,

Croix du cimetière - Croix Tréflée Croix du cimetière - Croix Tréflée

  • Dans le cimetière, à l’angle droit de l’entrée,

Croix du cimetière - Croix Intérieur Croix du cimetière - Croix Intérieur

  • Au centre du cimetière

Croix du cimetière - Au centre Croix du cimetière - Au centre Croix du cimetière - Au centre Croix du cimetière - Au centre Croix du cimetière - Au centre Croix du cimetière - Au centre

  • Signification : Inscription mentionnant qu’il s’agit de la croix des patrons de la paroisse.
  • Situation  : Au centre du nouveau cimetière de Varennes-sur-Morge
  • Datation  : 1678
  • Description de la croix : Pierre de Volvic, croix tréflée, base à quatre côtés où se trouvent les inscriptions du donateurs Marin Dautun, l’année 1678, la destination de la croix : inscription « cet la + des patron de la parrse », « Marin Dautun 1678 » et d’autres inscriptions illisibles. Un personnage taillé sur chaque face représentnant certainement les patrons de la paroisse à savoir pour sur tout d’abord Saint Martin et Saint Saint Loup.

CROIX de SAINT LOUP

Croix Saint Loup Croix Saint Loup Croix Saint Loup Croix Saint Loup

  • Situation : rue Saint Loup
  • Description de la croix : Pierre de Volvic, croix dentelée et le Christ au centre

CROIX route de PONTMORT

  • Description de la croix : Croix tréflée en pierre de Volvic

Croix de PONTMORT Croix de PONTMORT

CROIX de la Vierge Marie

Crois de la Vierge MARIE Croix de la Vierge MARIE Croix de la Vierge MARIE Croix de la Vierge MARIE

  • Situation  : Au carrefour de la rue du creux et de la rue rossignol
  • Datation  : 1887
  • Description de la croix : Pierre de volvic, où se trouvent les inscriptions du don « o vierge immaculée, priez pour nous, 1887 », « croix notre unique espérance salut ». Un personnage devait être installé au centre de la croix.

CROIX route de MARINGUES

Croix de MARINGUES Croix de MARINGUES Croix de MARINGUES

  • Situation  : Route de Maringues
  • Description de la croix : Socle en pierre de Volvic et croix tréflée en fonte. Une amphore et un serpent enroulé autour est présent comme sur deux croix présentes au cimetière. Le soleil au croisement de l’arbre de la croix et des bras rappelle que le soleil s’est voilé à l’instant même de la mort de Jésus. Il évoque également le triomphe du Christ par sa résurrection. A été déplacée, avant été située au coin des deux routes.

CROIX Route de RIOM

Croix Route de RIOM Croix Route de RIOM Croix Route de RIOM Croix Route de RIOM Croix Route de RIOM Croix Route de RIOM

  • Situation  : route de Riom
  • Description de la croix : Socle en pierre de volvic et croix tréflée en fonte. L’agneau couché sur la croix posée sur la bible. L’agneau pascal fait référence au Christ, donnant sa vie en sacrifice. L’agneau symbolise à la fois la Passion de Jésus (la souffrance) et sa résurrection (le triomphe).
    Le soleil au croisement de l’arbre de la croix et des bras rappelle que le soleil s’est voilé à l’instant même de la mort de Jésus. Il évoque également le triomphe du Christ par sa résurrection. L’ange.

CROIX des Rameaux

Croix des Rameaux Croix des Rameaux Croix des Rameaux Croix des Rameaux Croix des Rameaux

  • Situation  : route de Clerlande, chemin de la sablière dans un petit bosquet.
  • Datation  : 1822
  • Description de la croix : Pierre de Volvic, où se trouve l’inscription des donateurs Jean Dautun et Antoine Rougier. 1822.Avant, une procession existait en partance de l’Eglise jusqu’à cette croix.

CROIX route de CLERLANDE

Croix Route de CLERLANDE Croix Route de CLERLANDE Croix Route de CLERLANDE

  • Situation : route de Clerlande, entre Varennes-sur-Morge et Clerlande.
  • Description de la croix : Pierre de Volvic, où est accolée sur une face le Christ et sur l’autre la couronne d’épines.

CROIX de la PIERRE

  • Situation : Située en plein champ, croix de carrefour, entre les routes du Cheix sur Morge et Sardon
  • Description de la croix : Croix posée sur un socle en pierre de Volvic et Croix Tréflée : Le soleil au croisement de l’arbre de la croix et des bras rappelle que le soleil s’est voilé à l’instant même de la mort de Jésus. Il évoque également le triomphe du Christ par sa résurrection. Le serpent entourant une amphore.

Grotte de LOURDES

Grotte de LOURDES

  • Description : Cette grotte est une réplique de la grotte de Lourdes. Offerte par M. Richard lors de l’achat du presbytère en 1966.

PATRIMOINE MILITAIRE

CHATEAU DE BENISTANT

Château de BENISTANT Château de BENISTANT Château de BENISTANT

  • Ce château avec une assez grande propriété se situe rue Saint Martin. Il date du XVIe siècle. Le « château de Bénistant » est appellé aujourd’hui « château de la Roche ».
    C’est un corps de logis rectangulaire avec deux tours quadrangulaire en avancée sur la façade principale et une tour circulaire à l’opposé.

CHATEAU DE VARENNES

Château de VARENNES sur MORGE Château de VARENNES sur MORGE Château de VARENNES sur MORGE Château de VARENNES sur MORGE Château de VARENNES sur MORGE Château de VARENNES sur MORGE

  • Le château de « Varennes » appartenait au début du XIXe siècle à la famille Tournadre de Noailles. Il passe par mariage au Général SIMMER, Maréchal d’Empire et ensuite par héritage à M. de Place. Depuis 1928, il appartient aux propriétaires actuels Rochette Delande.

PATRIMOINE CIVIL

PERSONNAGES IMPORTANTS

Personnages Importants Personnages Importants Personnages Importants
Tombe du général SIMMER, baron d’Empire

MONUMENT AUX MORTS

Monuments aux Morts Monuments aux Morts

  • Erigé en 1921 ?, en pierre de Volvic, devant la mairie de Varennes-sur-Morge

PRESSOIR

Pressoir

  • Pressoir exposé à côté de la mairie, utilisé autrefois pour presser les marcs et leur faire exprimer le vin qu’ils contenaient, après le soutirage des cuves. Au début du XXe siècle, le territoire de Varennes-sur-Morge possédait plus de 20 hectares de vignes.

BASCULE

  • Place de la mairie. Elle servait à peser le foin, la paille, la vendange, le bétail et ce contre une somme modique.

ENTRAVES A BESTIAUX

Entrave à bestiaux Entrave à bestiaux Entrave à bestiaux

  • Entraves datant de la fin du XIXe siècles récemment restaurées dans les années 2000. Cela servait autrefois à ferrer les pieds des bœufs.

LAVOIR-ABREUVOIR

Lavoir Lavoir Lavoir

  • Ce lavoir-abreuvoir se situe rue des lavandières. Il était auparavant couvert.

PUITS

Puits

  • Exemple d’un ancien puits chez un propriétaire privé vers la route de Maringues

PIGEONNIERS

Pigeonniers Pigeonniers Pigeonniers Pigeonniers Pigeonniers Pigeonniers Pigeonniers

  • Tous les pigeonniers de Varennes-sur-Morge sont privés

DEMEURES et BATIMENTS ANCIENS

  • Quelques exemples :
    • Château de Bénistant Château de Varennes

Demeures & Bâtiments Anciens Demeures & Bâtiments Anciens

    • La ferme du pont de la Morge, ancienne propriété de la famille Dixmier

Demeures & Bâtiments Anciens Demeures & Bâtiments Anciens Demeures & Bâtiments Anciens

    • Ancienne grange avec une pierre en Volvic au dessus de la porte portant l’inscription 1886, place des tilleuls

Demeures & Bâtiments Anciens Demeures & Bâtiments Anciens

    • Rangée de tuiles « génoise » montrant l’ancienneté des édifices

Demeures & Bâtiments Anciens

ANCIENS MURS DE PROPRIETES

  • Quelques exemples :
    • Mur du château de Varennes & Murs d’une propriété rue de la grotte

Anciens Murs Anciens Murs Anciens Murs

    • Mur place des tilleuls avec une pierre taillée insérée dans celui-ci, certainement issue d’un remploi

Anciens Murs Anciens Murs Anciens Murs

PATRIMOINE ECRIT

  • Sont présents aux archives départementales du Puy-de-Dôme l’état civil de la commune pour la période 1793-1840. Dépôt des archives communales aux archives départementales en 1980.
    Référence : 3 E 442 / 1-4 (1793-1840)
    D’autres archives doivent être conservées en mairie et chez les particuliers.

BALADES AUTOUR DE VARENNES SUR MORGE

IMPLANTATION D’UNE TABLE D’ORIENTATION

Table Orientation

  • Grâce au financement de la Communauté de Communes et au travail de bénévoles communautaires, une table d’orientation, située entre Varennes / Morge et Clerlande, a été installée et inaugurée en 2009. De nombreuses balades à pied, à vélo ou à cheval sont possibles, des balises viendront même faciliter votre promenade.

BIBLIOGRAPHIE



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF